CLOSE ENCOUNTERS: COMMUNIQUÉ -12 janvier 2011

COMMUNIQUÉ
Personne-ressource : Dominic Lloyd, responsable du programme
Courriel : .(JavaScript must be enabled to view this email address)
Adresse : 110, rue Princess, bur. 103 Winnipeg
(Manitoba) R3B 1K7
Téléphone : (204) 943-7668
Télécopieur : (204) 942-8669

Diffusion immédiate : 12 janvier 2011

Repellent eye (Winnipeg) 2011
Installé au Manitoba Hydro Place dans le cadre de l’exposition Close Encounters: The Next 500 Years

12 janvier 2011 – Winnipeg – Une imposante œuvre d’art a été installée au Manitoba Hydro Place en vue de l’exposition internationale intitulée Close Encounters: The Next 500 Years, qui débutera le 22 janvier.

Close Encounters: The Next 500 Years sera une exposition internationale d’art autochtone contemporain qui mettra en vedette plus de 30 artistes autochtones venant du Canada, des États-Unis, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la Finlande et du Brésil. L’exposition principale se tiendra au 109, avenue Pacific, mais Close Encounters aura également des lieux d’exposition satellites répartis dans la ville, dont Manitoba Hydro Place.

Repellent Eye (Winnipeg) 2011 consiste en un gros ballon de caoutchouc, de dix pieds de diamètre, inspiré d’yeux effrayants utilisés partout dans le monde pour repousser les oiseaux. Il s’agit d’une création de Postcommodity, collectif d’artistes américains, exposée au Manitoba Hydro Place, en même temps que des œuvres réalisées par les artistes locaux KC Adams et Linus Woods. Conjointement avec Close Encounters, on offrira des visites de l’immeuble Manitoba Hydro Place au public, qui aura ainsi l’occasion d’admirer les œuvres d’art exposées dans la tour très moderne située au 360, avenue Portage. La visite permettra de voir des pièces de la collection d’art de Manitoba Hydro, commencée en 2008. L’accent est mis sur les artistes manitobains et la collection est constituée de pièces couvrant la période allant de 1970 jusqu’à nos jours, comprenant peintures, gravures, sculptures et céramiques, exposées dans un cadre architectural époustouflant.

Close Encounters est présentée dans le cadre du programme ARTS FOR ALL, Winnipeg Cultural Capital of Canada. L’exposition a été organisée par Plug In ICA, le Musée des beaux-arts de Winnipeg et URBAN SHAMAN: Contemporary Aboriginal Art, ainsi que par d’autres organismes partenaires.
Pour obtenir plus de renseignements sur Close Encounters, les visites et les artistes, veuillez consulter http://www.artsforall.ca

Postcommodity à propos de Repellent Eye (Winnipeg) 2011 :
« Les ballons représentant l’œil effrayant constituent un répulsif à oiseaux populaire, bon marché et écologique. Nul besoin de produits chimiques, de poisons, de filets, de clôtures électriques, ni d’objets à bords coupants et dangereux. Il suffit tout simplement de suspendre le ballon dans l’arbre ou à un long poteau et il effraiera les oiseaux nuisibles qui auront peur de ses couleurs vives et du dessin inhabituel.

Nous avons pensé que si un tel ballon de 16 po de diamètre pouvait être aussi efficace à repousser les oiseaux indésirables, un ballon de 10 pi de diamètre pourrait bien contribuer à faire reculer la civilisation occidentale. »


Au sujet de Postcommodity :
Postcommodity est un collectif d’artistes amérindiens composé de Raven Chacon (Navaho), Kade Twist (Cherokee), Nathan Young (Delaware/Kiowa/Pawnee) et Steven Yazzie (Laguna/Navaho), et dont la création remonte à 2007. Postcommodity combine sa vision du monde autochtone intertribale avec des actions interdisciplinaires et une pratique de l’art conceptuel, reflet de son engagement pour la défense des droits de la personne autochtones et pour la décolonisation des territoires et du discours dans l’hémisphère occidental. Les artistes membres de Postcommodity sont les fiers descendants du mouvement d’autodétermination des Amérindiens dont le but est de contribuer à l’histoire postcoloniale élargie des peuples autochtones, faite de persévérance sociale, culturelle, politique et économique.

Une autre œuvre de Postcommodity, Mother, Teacher, Destroyer, sera exposée au 109, av. Pacific, siège de l’exposition principale de Close Encounters.

Au sujet de KC Adams :
En tant qu’artiste, KC Adams met l’accent sur l’étude approfondie de la relation entre la nature (la vie) et la technologie (le progrès). Ses travaux comprennent la sculpture, l’installation, le dessin, la peinture, la photographie, la céramique, la gravure et l’art cinétique. KC Adams a fait l’objet d’expositions solos, mais a aussi participé à de nombreuses expositions collectives à travers le Canada et à l’étranger. Elle a reçu plusieurs subventions et prix du Conseil des arts de Winnipeg, du Conseil des arts du Manitoba et du Conseil des arts du Canada. Le Musée des beaux-arts d’Ottawa expose vingt de ses œuvres, de la série intitulée Cyborg Hybrid, dans le cadre de sa collection permanente. KC Adams est diplômée de l’Université Concordia dont elle détient un baccalauréat en beaux-arts. Elle habite Winnipeg.

ŒUVRES EXPOSÉES AU MANITOBA HYDRO PLACE
Circuit City II, 2007
Circuit City III, 2007
Circuit City V, 2007
Circuit City VI, 2007
Circuit City IX, 2007
Gracieuseté de l’artiste

Au sujet de Linus Woods:
Linus Woods est un artiste dakota-ojibway de la Première nation Long Plain, dans le Sud du Manitoba, où il est né. Il voit ses peintures comme des expressions et extensions de sa quête spirituelle. Son art, peintures à l’acrylique ou à l’huile et collages sur toiles, est un travail subtil de touches pastel et de formes géométriques, souvent agrémentées d’images collées. Linus Woods a été lauréat du concours Peace Hills Trust Company Art Competition; ses travaux figurent parmi ceux de la collection Peace Hills Trust Collection et de nombreuses autres collections, dont celles de l’Hôpital pour enfants de Winnipeg, de la Première nation Long Plain, des Curtis Joony Productions, de l’Université de Brandon et de Mae Moore.

ŒUVRES EXPOSÉES AU MANITOBA HYDRO PLACE
Spaceship over Troubled Water, 2010
The Speed of Light, 2010
Gracieuseté de l’artiste
 

Go Back